Biographie

A- A A+

Née au Congo, Bernadette Reginster est diplômée de la Haute Ecole du CAD à Bruxelles en architecture d'intérieur. Elle a développé ses talents et acquis de la technique en fréquentant différents ateliers d’artiste et notamment les Ateliers Malou, d’excellente réputation à Bruxelles. Depuis quelques années, elle fréquente la section sculpture à l’Académie des Arts à Bruxelles et a obtenu une grande distinction en 2013.

 

Bernadette a passé ses quinze premières années en Afrique. Elle y a découvert son aptitude naturelle pour le dessin et a expérimenté différentes techniques. Ses premiers travaux étaient rehaussés de crayon, gouache et encre. Ensuite, elle s‘est lancée dans l’aquarelle figurative, inspirée par les paysages qu’elle rencontrait durant ses voyages.

 

Lorsqu’elle a découvert la puissance de l’abstraction, elle s’y est lancée en utilisant notamment la technique des ‘glacis’ qui donne énormément de profondeur à ses œuvres, maitrisant la couleur et les différentes harmonies, usant des couleurs vives, créant des nuances et subtilités de couleurs tout à fait étonnantes. L’artiste déstructure littéralement l’image de base afin de recomposer une œuvre dans laquelle le sujet prend une nouvelle dimension et arrive ainsi à donner une vie autonome à ses œuvres.

 

Profondément choquée par la tragédie du 11.9.2001 et en particulier l’effondrement des Twin Towers, elle a commencé un énorme travail de recherches historiques sur la Ville de New-York afin de découvrir comment elle était cent ans avant. Elle a travaillé pendant cinq grosses années sur cette ville, récoltant dans des livres, des photos, la presse ce qu’elle a pu trouver sur cette ville dans les années 1900. Cette immersion a été une nouvelle source d’inspiration la guidant vers un travail mixte tout à fait nouveau permettant de recréer une nouvelle ville, mémoire du passé.

 

Bernadette a présenté et exposé ses nombreux montages à AAF New-York en 2012. Elle participe régulièrement à des expositions et foires d’artistes en Belgique et à l’étranger.

 

Depuis lors, elle a repris ses spatules, brosses et pinceaux, et travaille le fil de fer, la porcelaine ou soude au chalumeau (voir son installation 'WTC'). Elle cherche en permanence à se projeter dans de nouvelles œuvres. Intéressée par "l'Arte Povera", elle réutilise les déchets ou emballages pour ses créations et oeuvre ainsi pour le respect de la planète par des recyclages.

 

Bernadette se décrit comme une artiste sensible et ‘plurielle’. Inspirée par ses voyages à l’étranger et les nombreux problèmes d'écologie.

 

De nombreuses peintures de Bernadette appartiennent à des collections privées à l’étranger.

 

Pour connaître mes futures expositions, rendez-vous sur la page consacrée. Vous souhaitez entrer en contact? Allez dans le livre d'or.